FAQ

Pour faire apparaître la réponse, cliquez sur la question. Pour revenir à la question, cliquez à nouveau.

L’équipe d’Acryline est à votre service et se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions
sur nos produits, notre compagnie ou notre garantie.

Adresse: 2015 rue Bécancour, Lyster, Québec, G0S 1V0


Tél.: 1-800-794-4667


Fax: 1-800-935-5785




E-mail: service@acryline.ca


Web: www.acryline.ca


Oui, vous pouvez vous procurer le système de conduit (canal santé) ou le système d’injection d’air (Aquamasseur) séparément.

Le système de conduit procure un massage enveloppant, d’intensité moyenne à très vigoureuse, de tous les tissus du corps. Le système d’injection d’air offre un massage tactile du système nerveux central sur tout le corps et varie d’un très léger toucher à un niveau tactile puissant. Le système d’injection procure un massage léger de tous les tissus du corps, mais ne se compare nullement au massage des tissus vigoureux offert par le canal santé.

Le système Ultime combine les deux techniques dans une seule et même baignoire. Vous pouvez faire fonctionner chaque système séparément ou profiter du large éventail de massages décrits ci-dessus en utilisant une combinaison des deux techniques.

Nous croyons fermement en nos deux systèmes. Ils répondent à différents besoins et permettent de satisfaire les désirs de chacun. Vous pourrez identifier le type de massage qui vous convient le mieux selon vos besoins et vos préférences. De la même façon, chaque membre de la famille pourra choisir le type de massage qu’il préfère à chaque bain grâce au vaste éventail de possibilités offertes par le système Ultime.


Oui, mais attention, le système d’air produira deux fois plus de bulles.

Le bloc contrôle multifonctions permet au baigneur de gérer l’intensité du massage qu’il désire recevoir en réglant le flux d’air pendant qu’il prend son bain. Les commandes sont à portée de main et vos désirs sont au bout des doigts. Voir l’illustration ci-dessous pour visualiser chacune des commandes et leur utilité - O&M Manual, pages 15,16,19

O&M Manual, pages 15,16,19

Activer le cycle de purge de 24 heures : Vous activez ce cycle en maintenant le bouton plus (+) enfoncé pendant 5 secondes lorsque la soufflerie est éteinte. La soufflerie et l’élément chauffant s’allumeront alors pendant une minute et les deux voyants lumineux clignoteront selon une séquence de 2 secondes allumés et ½ seconde éteints deux fois (modèle lent) puis resteront entièrement allumés pour le reste de la minute de fonctionnement. Une fois que cette opération est terminée et que la soufflerie et l’élément chauffant se sont éteints, le clignotement revient au modèle précédent : c.-à-d. ¼ seconde allumés suivi de 4 secondes éteints toute la journée.

L’anglais dit « the blink pattern is set as described earlier i.e. ¼ second on followed by 4 seconds off all day long. ??? Je n’ai pas vu de telle description précédemment – est-ce une erreur???

Désactiver le cycle de purge de 24 heures : Vous désactivez le cycle en enfonçant le bouton plus (+) pendant 5 secondes. Seul le voyant lumineux de la soufflerie s’allumera pendant 2 secondes et s’éteindra pendant ½ seconde, s’allumera pendant 2 secondes à nouveau puis s’éteindra pour de bon.

L’activation du cycle de purge déclenchera une série de lumières clignotantes. Ces clignotements peuvent devenir mélangeants. Peut-être auriez-vous avantage à lire la réponse à la question suivante pour mieux comprendre les clignotements et leur signification.


O&M Manual, pages 15,16,19.

Il est important et parfois difficile de bien comprendre les modèles de clignotement. Nous tenterons de vous les expliquer pour mieux vous éclairer.

Le voyant lumineux du cycle de purge clignotera dans deux circonstances et les deux cas sont liés directement aux deux cycles de purge (après chaque utilisation du système et après le cycle de purge qui s’active aux 24 heures).

Dans le premier cas, le système a été allumé, puis s’est éteint automatiquement après un bain de 20 minutes ou a été éteint manuellement à la fin du bain. Dans ce cas, le voyant lumineux du système (celui se trouvant à l’extrême gauche) clignotera ½ seconde à toutes les secondes pendant 15 minutes ou jusqu’à ce que la purge soit activée et fonctionne pendant 1 minute. Le voyant lumineux clignote très rapidement durant ce cycle. Lorsque le cycle de purge est en marche pendant 1 minute, les deux voyants lumineux (système et élément chauffant) s’allumeront et resteront allumés (aucun clignotement), ce qui indique que la soufflerie et l’élément chauffant sont pleinement activés durant la purge. Une fois cette opération terminée, les deux voyants s’éteindront complètement, à moins que vous n’ayez activé le cycle de purge de 24 heures.

Dans le deuxième cas, après que vous ayez activé le cycle de purge de 24 heures, le voyant lumineux du système (à l’extrême droite) clignotera pendant 1/4 seconde à chaque intervalle de 4 secondes. En d’autres mots, il est allumé durant 1/4 seconde et éteint durant 4 secondes, et ce, de façon constante entre les cycles de purge de 24 heures. Le clignotement est rapide suivi d’un plus long intervalle entre les clignotements; c’est ce qui vous indique que le cycle de purge de 24 heures est activé et fonctionne. Si le voyant lumineux ne clignote pas du tout, c’est que le cycle de purge de 24 heures n’est pas activé. Si le cycle de purge est activé et que le voyant lumineux clignote lentement, la question à se poser est que se passe-t-il lorsque la purge est effectivement en marche? Le cycle de purge se mettra en marche chaque jour au même moment où il a été activé la première fois. Il sera en marche pendant 1 minute, et durant cette minute, les voyants lumineux du système et de l’élément chauffant s’allumeront tous les deux et demeureront allumés durant toute la durée de la purge. Une fois la purge terminée, la séquence de clignotement du voyant lumineux réintégrera son rythme rapide de ¼ seconde allumé suivi de 4 secondes éteint.

Il existe quelques autres modèles de clignotement dont vous aimeriez peut-être prendre connaissance.

Si vous avez réglé le cycle de purge de 24 heures et que vous prenez un bain, qu’advient-il de la séquence de clignotement? Lorsque vous entrez dans la baignoire et que vous allumez le système, soit que vous activiez uniquement la soufflerie (voyant lumineux de gauche complètement allumé), soit la soufflerie et l’élément chauffant (voyant lumineux directement à droite du voyant lumineux de la soufflerie). Selon votre choix, vous verrez uniquement le voyant lumineux de la soufflerie complètement allumé ou le voyant lumineux de la soufflerie et de l’élément chauffant complètement allumé. (Remarque : vous pouvez allumer l’élément chauffant sans allumer la soufflerie, mais vous le savez sans doute déjà.) Lorsque vous éteignez le système ou qu’il s’éteint lui-même, il adoptera par défaut la séquence de clignotement de la purge après le bain, c.-à-d. 1/2 seconde allumé à chaque seconde pendant 15 minutes jusqu’à ce que la purge démarre. Une fois la purge terminée, le cycle de 24 heures reprend, c.-à-d. 1/4 seconde allumé et 4 secondes éteint constamment toute la journée.

Finalement, il existe une séquence de clignotement distincte liée à l’activation du cycle de purge de 24 heures et une séquence spécifique liée à la désactivation du cycle de 24 heures.

Activation du cycle de 24 heures : Vous activez ce cycle en tenant enfoncé le bouton plus (+) pendant 5 secondes lorsque la soufflerie est éteinte. La soufflerie et l’élément chauffant s’allumeront ensuite pendant 1 minute et les deux voyants lumineux clignoteront à un rythme de 2 secondes allumés et ½ seconde éteints deux fois (modèle lent), puis resteront complètement allumés durant le reste de la minute de fonctionnement. Une fois que l’opération est terminée et que la soufflerie et l’élément chauffant se sont éteints, la séquence de clignotement réintègre la séquence décrite auparavant, c.-à-d. ¼ seconde allumé suivi de 4 secondes éteint toute la journée.

Désactivation du cycle de 24 heures : Vous désactivez ce cycle en tenant enfoncé le bouton plus (+) pendant 5 secondes. Le voyant lumineux correspondant uniquement à la soufflerie sera allumé pendant 2 secondes et éteint pendant ½ seconde, allumé pendant 2 secondes puis éteint pour de bon.

Ces deux blocs me semblent répétitifs par rapport au début de la réponse. Ils sont probablement mieux positionnés ici.

Vous savez maintenant tout sur le fameux clignotement!


Oui, 30 ans sur la coquille de la baignoire, 20 ans sur la soufflerie et 5 ans sur les composantes électromécaniques. Les seules conditions pouvant restreindre cette garantie sont liées à une mauvaise installation ou utilisation ou à un entretien inadéquat.

Afin d’obtenir une copie de la garantie existante, nous vous prions de vous rendre à la section Lexique de notre site Internet et de cliquer sur Notre garantie. Nous vous prions de noter la date inscrite sur votre garantie. Si votre achat a été effectué avant cette date, veuillez communiquer avec nous pour obtenir la garantie qui était en vigueur au moment de votre achat.


Les personnes qui utilisent un système à jets d’air pour la première fois s’attendent souvent à ce que l’air chaud du système réchauffe la baignoire, ce qui n’est pas le cas. L’air chaud ne réchauffera pas l’eau du bain même s’il est souvent à une température plus élevée. Il est plus facile de réchauffer l’eau à l’intérieur d’un espace clos où les surfaces sont chauffées électriquement ou à l’aide d’une flamme. Il est possible de chauffer l’eau avec de l’air, mais cette opération nécessite de l’eau extrêmement chaude, ce qui pourrait présenter un danger.

L’air qui se déplace à l’intérieur du bain captera l’humidité puis sera relâché dans l’atmosphère au-dessus de la baignoire. Dans sa course, il dissipera la chaleur dans l’eau du bain. Lorsque vous utilisez un système d’air, l’eau du bain demeurera à une chaleur confortable environ 15 minutes après quoi vous devrez peut-être drainer une partie de l’eau et remplir le bain d’eau chaude à nouveau.


Les personnes qui utilisent une baignoire à jets d’air pour la première fois découvrent que l’air qui glisse sur leur peau semble frais et ils en sont surpris. Cette sensation est normale et, lorsqu’on en discute avec elles, elles comprennent très bien pourquoi.

Chacun d’entre nous a une perception différente de la chaleur ressentie par la température de l’eau comparativement à la température de l’air. Ce que nous percevons comme de l’eau très chaude à 37ºC sera perçu comme de l’air plutôt chaud à la même température. Nous ne voudrions pas nous baigner dans une eau à 16ºC, mais nous profiterons d’un bel après-midi à l’extérieur à la même température. Une journée de 37ºC sans humidité est confortable alors que la même température à un taux d’humidité de 90 % sera insupportable. Nous percevons la température de l’air différemment de la température de l’eau.

Il est plus facile d’illustrer une journée de 32ºC à un taux d’humidité de 90 %, sans aucune brise. C’est chaud et inconfortable. Lorsque la brise se lève et balaie notre visage, nous nous sentons rafraîchis. La brise n’est pas plus fraîche, mais l’air en mouvement sur notre peau semble plus frais car il dissipe la transpiration. L’activation d’un système d’air dans un bain chaud procurera la même sensation. La plupart des gens trouveront cette sensation rafraîchissante et l’accueilleront avec plaisir.

L’élément chauffant se trouve sur une touche distincte du bloc contrôle et il suffit de le mettre en marche pour obtenir plus de chaleur. Malgré cela, certaines personnes ne sentent pas du tout la chaleur. Il s’agit sans doute de personnes qui sont plus sensibles que la moyenne à la température de l’air et nous leur donnons alors le conseil suivant.

Nous leur expliquons d’abord que chacun d’entre nous a perception sensorielle unique de l’air qui se déplace à la surface de notre peau. Nous leur demandons de placer leur main directement sur un portail d’air ou un injecteur et de prendre note que ce flux d’air semble plus frais que l’eau du bain. Nous demandons ensuite aux baigneurs d’éloigner lentement leur main et de noter que l’air semble presque instantanément plus chaud. Nous leur expliquons que cette sensation est attribuable à la dispersion de l’air dans l’eau et à un flux d’air moins concentré sur leur peau. Nous demandons alors aux baigneurs de simplement se détendre dans leur bain et de laisser la motion de l’air et de l’eau masser leur système nerveux central et les tissus du corps pendant quelques minutes afin de voir si la sensation initiale disparaît. La plupart du temps, les baigneurs diront que la sensation de fraîcheur est totalement remplacée par la sensation de détente procurée par l’hydromassage. En général, ils ne seront plus incommodés par l’effet surprise provoqué par la sensation de fraîcheur et ils seront totalement ravis du massage procuré.

Dans de rares cas, l’explication ci-dessus ne fonctionnera pas et le baigneur se plaindra de la sensation d’air frais. Il faut alors se demander si l’élément chauffant fonctionne bien ou s’il ne serait pas situé à un endroit où l’air aspiré est trop froid pour que l’élément chauffant fonctionne adéquatement. Dans ces circonstances, nous donnons les conseils suivants.

Afin de permettre au système d’atteindre sa température de fonctionnement optimale, allumez-le avant de remplir la baignoire d’eau et laissez-le allumé pendant une minute avec l’élément chauffant en marche. Touchez à l’appuie-tête; vous devriez sentir qu’il devient assez chaud. Une fois que l’appuie-tête est chaud au toucher, remplissez la baignoire et entrez dans le bain. Prenez garde toutefois d’utiliser une débarbouillette humide pour y poser votre tête puisqu’une surface préchauffée peut présenter des dangers. Si l’élément chauffant fonctionne adéquatement et que la température de l’air soutiré est à 20ºC ou plus, la chaleur de l’appuie-tête se situera entre 46ºC et 52ºC et la surface acrylique sera très chaude. Si ça ne fonctionne pas, c’est peut-être que la soufflerie est mal localisée.

Prenez la température de l’air à l’endroit où se situe la soufflerie. Si la température de l’air ambiant est inférieure à 20ºC, l’élément chauffant ne sera tout simplement pas en mesure d’expulser de l’air chauffé au moins à température égale à l’eau du bain; l’air expulsé semblera beaucoup plus frais et même froid. La relocalisation de la soufflerie à un endroit plus approprié permettra de corriger cette situation. Temporairement, faire fonctionner le système à faible régime en laissant l’élément chauffant en marche pourrait résoudre cette question. Cette opération réduira le flux d’air froid par-dessus l’élément chauffant et l’aidera à mieux chauffer l’air qu’il soutire avant de l’expulser dans l’eau du bain.

Si aucune de ces démarches ne corrigent la situation, votre élément chauffant est peut-être défectueux et vous devrez alors communiquer avec notre service à la clientèle pour obtenir de l’aide.


Si vous avez nettoyé votre baignoire à l’aide de nettoyants ménagers standard et que la surface demeure terne et d’apparence sale, la prochaine étape consiste à en refaire le fini. L’acrylique est solide à la lumière et cette caractéristique lui permet d’être sablé et poli légèrement afin de restaurer son lustre. Dans de rares cas où la surface d’acrylique a été sérieusement endommagée par l’usage de produits chimiques abrasifs ou par un choc, le sablage et le polissage pourraient ne pas suffire. Les services d’un technicien spécialisé pourraient alors être requis. Si vous ne vous sentez pas à l’aise d’accomplir cette tâche vous-même, nous vous conseillons de confier ce mandat à un spécialiste. Votre détaillant devrait être en mesure de vous recommander une personne compétente ou vous pouvez également communiquer avec notre service à la clientèle pour obtenir des références.


Vous devez nettoyer votre baignoire avec un détergeant à lave-vaisselle doux tel que Dawn ou Ivory. Diluez d’abord le détergeant dans un peu d’eau tiède, essuyez la surface en acrylique à l’aide d’un linge non rugueux et rincez. Nettoyez de cette façon une fois par semaine afin de retirer les résidus de savon qui s’accumulent à la surface de la baignoire et celle-ci brillera pendant des dizaines d’années! Utilisez des produits non abrasifs pour éviter d’égratigner la surface. N’utilisez jamais de produits contenant des solvants ou des agents abrasifs, de la laine d’acier, de l’acétone, des renforçateurs de nettoyage, du nettoyant à vitre ou des produits contenant de l’ammoniaque. Les produits tels que Bon-Ami, Comet, Ajax ou Lysol ne sont pas recommandés. Les produits chimiques puissants ne devraient jamais être utilisés sur les surfaces en acrylique.


Notre canal santé est le meilleur conduit de l’industrie mais cela ne signifie pas qu’il soit totalement exempt de sédiments ou d’accumulation de gras avec le temps. Vous pouvez réduire considérablement le risque de bactéries avec un léger entretien. Nous avons laminé à la main un tissu enduit de résine spécialement formulée à l’intérieur de notre conduit afin d’assurer une surface lisse de sorte que les sédiments ne puissent s’agripper à aucun coin ou cheveu. Nos conduits descendent en pente jusqu’au point le plus bas de la baignoire, soit le drain, de sorte que l’eau soit presque entièrement drainée après chaque bain par la seule force de la gravité. Le cycle automatique de purge d’air retirera l’humidité résiduelle et évacuera tout cheveu, peau sèche ou particule qui pourrait se trouver dans le conduit.

Le fait que notre conduit s’assèche complètement aide à prévenir la formation de bactéries. Toutefois, si les résidus de savon, d’huile, d’élixir et d’autre produit pour le bain ne sont pas nettoyés de façon périodique, nous craignons que des problèmes ne surviennent. Souvent, les gens utilisent nos baignoires dans une combinaison bain-douche et, lorsqu’ils prennent une douche, ils n’activent pas le cycle de purge. Cette situation entraîne de l’humidité dans le conduit. Le conduit s’asséchera au cours de la journée, mais comme l’opération prendra des heures, nous craignons qu’il n’y ait de risques de bactéries. Pour résoudre ce problème, vous pouvez accroître la propreté du conduit en programmant le cycle de purge automatique à toutes les 24 heures, de sorte que le conduit sera asséché et évacuera les résidus à chaque jour.

Toutefois, il ne nous semble pas du tout avisé de compter totalement sur le design de notre conduit et sur le cycle de purge automatique de 24 heures pour nettoyer le conduit de toute huile corporelle ainsi que de tout sédiment, huile ou élixir aromatique, sel de bain, traitement d’algues ou de toute autre substance étrangère pouvant s’infiltrer dans le conduit lorsque le système est éteint. Ces produits s’accumulent dans le conduit tout comme ils peuvent s’accumuler sur les parois intérieures de la surface en acrylique de la baignoire elle-même. Nous savons que vous nettoyez régulièrement la surface intérieure et nous vous encourageons à nettoyer le conduit au même moment.

Un nettoyage périodique du conduit éliminera toute accumulation de résidus. Afin de nettoyer efficacement le canal santé, il suffit de remplir la baignoire d’eau chaude au moins 4 pouces au-dessus du portail d’air le plus élevé. Ajoutez de 3 à 5 cuillerées à thé de liquide émulsionnant non abrasif comme Cascade à l’eau chaude et mélangez bien. Mettez la soufflerie en marche pendant 2 minutes et éteignez-le; laissez le détersif émulsionner tout résidu pouvant se trouver dans le conduit pendant 2 minutes puis drainez l’eau du bain. Vous ne verrez probablement aucune eau souillée, mais il s’agit toutefois d’une saine habitude à prendre. Prenez ensuite un linge doux puis rincez bien la baignoire à l’eau tiède. Le cycle de purge automatique s’activera peu de temps après et asséchera le conduit en retirant toute humidité résiduelle. Vous voudrez peut-être assécher la baignoire à la fin du cycle mais, à toutes fins pratiques, l’opération est terminée. Faites cet entretien à tous les deux mois et votre conduit restera propre et exempt de résidus et de dépôts de gras pouvant mener à la formation de bactéries.

Assurez-vous de ne pas utiliser de produits abrasifs, de laine d’acier, d’acétone, de renforçateurs de nettoyage, de nettoyeur à vitre ou de produits contenant de l’ammoniaque. Les produits tels que Bon-Ami, Comet, Ajax ou Lysol ne sont pas recommandés. Les produits chimiques puissants ne devraient jamais être utilisés sur les surfaces en acrylique.